SHINING FIELD
SHINING FIELD

INSTALLATION SONORE ET LUMINEUSE

Création à l’Ecole des Beaux-arts de Rennes le 16 mars 2007

Shining Field est une installation sonore et lumineuse, évocation science-fictionnesque d’une activité aéroportuaire invisible et pourtant omniprésente, située au croisement imaginaire des géoglyphes Incas de Nasca et de la piste d’attérissage des Martiens dans le film "Rencontres du 3ème type".

Le hangar est plongé dans le noir.

Le sol est tapissé de diodes électroluminescentes ; certaines réagissent aux sons du trafic aérien, d’autres suivent un programme de signalisation qui leur est propre.

Les spectateurs sont invités à cheminer sur des passerelles décollées du sol et à traverser tout l’espace jusqu’à une plateforme-panorama d’où ils ont une vue plongeante sur les motifs au sol formés par les lumières.

De temps à autres la rumeur ambiante est traversée par le fracas déchirant et spatialisé d’un atterrissage ou décollage électronique…

L’installation a été montrée dans les lieux suivants :
- Ecole des beaux-arts de Rennes - Annexe Bas Village Cesson Sévigné - du 16 au 30 mars 2007,
-  Kultuurikatel de Tallinn Estonie du 19 au 28 janvier 2008 dans l’ancienne usine d’éléctricité où Tarkovski a tourné "Stalker".

Conception réalisation : Cécile Babiole / Interface midi : Interface-Z / Système électronique : Soixante circuits / Une co-production Les Ondes / Ecole des beaux-arts de Rennes / Merci à Luc Larmor